Puis-je prendre congé de mon CPAP une fois mon traitement débuté ?



Plusieurs personnes débutant leur traitement avec CPAP ont la même question en tête : une fois que j’aurai commencé, est-ce que je pourrai me permette de prendre quelques nuits de congé ? Qu’est-ce qui arrivera si je ne porte pas mon CPAP durant une nuit ou plusieurs nuits ?


Les raisons de prendre congé de son traitement peuvent être nombreuses. Que ce soit pour un rhume, un voyage ou une fin de semaine de pêche, vous pourrez être tenté de ne pas porter votre CPAP. Qu’est ce qui arrivera à ce moment ?

En fait, la bonne réponse est que cela dépendra pour chaque patient. Certains verront leur(s) symptôme(s) de fatigue revenir rapidement et d’autres seront en mesure de passer quelques nuits sans ressentir à nouveau les effets négatifs de l’apnée du sommeil.


Certaines études tendent à démontrer également que le CPAP peut apporter un bénéfice résiduel, ce qui expliquerait que certains patients ne verront pas de différence sur leur état général après quelques jours sans l’utilisation de leur thérapie.


En effet, l’apnée du sommeil et le ronflement peuvent provoquer une inflammation des tissus respiratoires, à la fois dans le nez et dans la gorge. Le CPAP, en plus de réduire votre nombre d’arrêt respiratoire, réduira également l’inflammation ce qui facilitera votre respiration même lorsque vous ne l’utilisez pas. Quelques patients, même après une pause de quelques jours, verront ce bénéfice se poursuivre. Effectivement, l’inflammation pourra prendre quelques nuits sans CPAP avant de recommencer. Ainsi, les symptômes ou les signes de l’apnée du sommeil peuvent être lent avant de se reproduire.


En conclusion, oui il est possible de prendre des pauses de votre traitement, vous devez simplement vous attendre à ce que vos symptômes de fatigue et de sommeil non-récupérateur reviennent comme avant votre traitement.


L’important étant de favoriser un port de plus de 80% en général et de reprendre votre traitement le plus tôt possible par la suite.


N.B. : Si vous souhaitez éviter une interruption de votre thérapie, vous pourrez envisager l’utilisation d’un masque facial lors d’un rhume ou d’une batterie CPAP pour le camping ou le chalet.


Par: Gabryelle R. Inhalothérapeute

205 vues0 commentaire